MAGNOLIA GRANDIFLORE « CARADOC »

Il sera notre favori à l’édition 2018 des Journées des plantes de Chantilly les 18,19 et 20 mai prochain

L’histoire raconte qu’au début du XIXe siècle, le Baron John Hobart Caradoc, ambassadeur britannique à Madrid, fit construire le château de Caradoc à Bayonne. Entouré d’un parc de plusieurs hectares cette propriété fut achetée par la ville en 1950 et le parc réhabilité vers 1980.

 

Parmi de magnifiques arbres dont certains avoisinent les 150 ans : cèdres, tilleuls, séquoias, les érables japonais … se distingue le Magnolia Grandiflora Caradoc au port remarquable.

 

D’origine inconnue, ce superbe magnolia a été découvert dans le parc du château par le pépiniériste Jean Maymou. Il aurait été planté en 1860.

Celui-ci a la particularité de posséder plusieurs troncs autour de son axe principal. Des générations d’enfants se sont succédées sur ses branches qui, à force d’être courbées vers le sol, ont fini par prendre racine et ont donné à cet arbre l’aspect remarquable qu’on lui connaît à présent.

 

Multiplié par les pépinières Maymou depuis plus d’un siècle, le Magnolia Grandiflora Caradoc est extrêmement touffu. Il fleurit très tôt et perd moins de feuilles que son cousin Grandiflora Galissonnière. Son feuillage ondulé au revers acajou en fait un magnifique arbre à planter dans nos jardins.